zéro % + zéro % + zéro % Fév22

Tags

Related Posts

Share This

zéro % + zéro % + zéro %

zéro + zéro fera toujours zéro. Chasse pêche nature et tradition ! Tout un programme. Et quel programme… Quoique maintenant ça n’a plus beaucoup d’importance. Il semblerait que la chasse aux signatures ne soit pas à la hauteur des espérances. Pourtant il y a moins de 10 jours, Frédéric Nihous, le candidat « défenseur de la ruralité » jurait qu’il irait jusqu’au bout.  J’imagine d’ici les sentiments de son grand-père maternel, mineur d’origine polonaise, et communiste. Mais dans quel piège est tombé le candidat Nihous ? Un comble pour un chasseur.

Dans un communiqué envoyé après son annonce sur TF1, M. Nihous a précisé que « le blocage des banques qui privilégient les candidats placés haut dans les sondages » l’avait aussi conduit à renoncer. Avait-il essayé au crédit agricole?
M. Nihous a noté « des convergences fortes » avec le président-candidat qui lui a « fait part de sa volonté de s’engager sur les traditions et la ruralité ». Bien sûr on ne l’avait pas vu venir avec ses gros sabots. Aux européennes de 2009 le CPNT de M. Nihous n’avait-il pas fait campagne avec le MPF de messieurs De Villiers et Pasqua ? Cette fois  Il a justifié son « partenariat gagnant-gagnant » avec M. Sarkozy par la reconnaissance par le président-candidat de « la place et des droits des chasseurs ».
Pour avoir arpenté avec un joli costume kaki offert par l’état, il y a quelques années, les plaines de la Beauce et de la Sologne (c’était un réel plaisir de lâcher nos chiens militaires pour faire s’envoler le gibier d’élevage déposé la veille pour les battues de ces messieurs), je me souviens de ses pauvres chasseurs, avec leur Range rover et leur 4×4 Mercedes,

dignes représentant de la misère paysannes. Mais Quid des pêcheurs, de la nature, des traditions et de la ruralité ?
Quoiqu’il en soit, crédité de 0% dans les sondages, L’ex candidat de CPNT viendra gonfler les intentions de vote du Président sortant avec celles de Mme Boutin et de Hervé Morin.  Il ne manque plus que les royalistes.

Ma mauvaise foi habituelle m’a poussé à faire mon devoir de mémoire.  Pour surmonter cette crise, Nicolas Sarkozy veut une France forte et du travail pour tous. Ce slogan de campagne a fonctionné Pour un autre homme d’état, suite à la crise de 1929 (Il promettait « une Allemagne forte et du travail pour tous ».
Alors, une union des Chrétiens démocrates, des radicaux et autres réactionnaires, cela éveille des souvenirs de ralliement au lendemain de la débâcle de Juin 1940 !

Mais ça c’est une autre histoire…..