Tags

Related Posts

Share This

Jean Pierre Pernaut dérape

la-marionnette-de-jean-pierre-pernautJean pierre Pernaut dérape et confond Facebook et la tribune journalière que lui offre TF1. La liberté d’expression ne devrait pas être confondue avec la manipulation. Profiter de sa position pour désinformer ou laisser volontairement dans l’ignorance ses auditeurs quand on est journaliste télévisuel est répréhensible. Ce qui vaut hélas pour la plus part de ceux qui œuvrent sur le petit écran.

En règle générale, je ne goûte pas les programmes de TF1. Son ex-PDG Patrick Le Lay en avait bien mieux que moi résumé la raison : « Ce que nous vendons à CocaCola, c’est du temps de cerveau humain disponible. […] ». Mais plus encore lorsque je regarde un journal télévisé, j’attends naïvement qu’il m’informe sur l’actualité et pas sur la disparition des savetiers en basse-Provence. A cet exercice le présentateur le plus rompus est assurément Jean-Pierre Pernaut. Bien entendu nous ne sommes pas obligés de l’écouter ou de le lire. Mais quand autant de bêtises, de messages dirigés sont déversés par la même personne, que ce soit dans un cadre professionnel ou privé (si tant est que Facebook soit), Il me semble naturel qu’on est envie de répondre. D’autant que mon blog permet à tout un chacun de s’exprimer.

Le site du Figaro commence ainsi son article sur la réaction du journaleux. (Après on dira que je ne suis pas objectif !)

« Après son coup de gueule autour de la privatisation d’une plage publique pour le roi d’Arabie Saoudite la page personnelle de Facebook du présentateur a attiré l’attention des medias. »

Toutefois, si l’on décide de ne pas lire la suite, on ne pourrait qu’applaudir. Qui ne s’offusquerait pas d’une telle demande. Dû-t-elle émaner du représentant d’un état. Même pas élu démocratiquement qui plus est ! Si chacun peut comprendre la nécessité de protéger ces personnages lors d’une visite officielle, il n’est pas acceptable que le moindre passe-droit leur soit fait lors d’une visite privée.
Hélas, c’est là que ce sont arrêtés bon nombre d’internaute. Et c’est tout le piège de la diffusion d’une information. Ne pas chercher à analyser, à gratter un peu, à s’informer objectivement en somme, c’est accepter d’être manipuler. Refuser de penser par soi-même. En langage clair, être un mouton.

Nous avons tous appris comment il fallait écrire une rédaction. Une introduction, suivie d’un développement et une conclusion. Hors s’arrêter à l’introduction d’une information, d’un avis ou d’une analyse et se l’approprier, vous expose à relayer n’importe quel type de contre vérité. Car vous la légitimez dans sa forme. Celle de la propagande, ce qu’elle était déjà dans l’intention de celui qui l’a délivrée.

Pour ma modeste démonstration, permettez-moi (tournure de phrase facile, puisque vous n’êtes pas là pour me l’interdire !)…permettez-moi disais-je, de commencer par décrypter la conclusion du fameux « coup de gueule ». Toujours dans les propos de l’auteur :

« Petite précision : Je n’ai rien contre la privatisation momentanée d’une plage pour un Chef d’Etat. Mais en même temps pourquoi être si tatillons avec les gens qui entreprennent et avec les touristes « normaux

En fait le fameux message, serait bien plus pour dénoncer les atteintes au droit d’entreprendre, qu’a la spoliation fut elle provisoire d’un territoire pourtant protéger par la loi. Essayez de vous installer devant une plage privée, sur la bande réservée à l’espace publique. Je vous souhaite bien du plaisir. Pourtant cette partie n’aura pas été annexée par un roi ou un président. Simplement par ces entrepreneurs que M. Pernaut semble si prompt à défendre.

Cette remarque me permet de préciser un point important. Tous les intervenants, spécialistes, experts, politiques, et journaliste en tête, nous rappellent depuis près de 5 ans que le monde est en crise. Un peu comme si nos société avaient attrapé un virus, une maladie venue d’on ne sait où. Allez blâmer quelqu’un quand vous vous enrhumer ou pire quand on vous découvre une leucémie. Pourtant cette crise n’est autre que la conséquence de multiples facteurs. Mais tous ces gens ont parfaitement appris la leçon et pour cause. Ils font partie intégrante du système qui a générer cette débâcle. Gommer à chaque instant cet aspect, revient à se protéger. A se déculpabiliser.et plus encore à désinformer. Exit la responsabilité, des banques, des gouvernants, des financiers. Ils n’ont pas à s’inquiéter, les présentateurs et consorts sont là pour leur servir la soupe.

C’est d’ailleurs à partir de ce constat que la suite deviendrait presque risible pour peu qu’on ait leur sens de l’humour.

Les attentats du World Trade center et les suivant dans bon nombres de pays, ont permis à nos élus de faire passer autant qu’ils le pouvaient, des lois qui ne sont rien d’autres qu’une atteinte aux libertés individuelles (aujourd’hui encore, n’est-ce pas M. Valls !) Au même titre, la « crise » justifie tous les débordements en matière de finance, de travail, de reculade sociale. Culpabilisons bien les travailleurs français (ou italiens, ou espagnoles et surtout Grecs). Ils pèsent de tous leurs salaires, de tous leurs avantages sociaux sur le coût du travail. Que n’acceptent-ils pas les mêmes conditions que leurs homologues chinois ou bangladais.

Pourquoi je parle de ce sujet… Pardon, mais ce n’est pas moi qui ait commencé. Relisez les propos de M. Pernaut :

« C’est ballot ! J’aurais dû penser à faire privatiser ma plage le temps des vacances… Mais là où je suis, l’Administration fait le contraire. Elle emmerde les plagistes (et les vacanciers) en multipliant les contrôles, en mesurant la distance des matelas de la mer, la largeur des espaces qui ont été réduits cette année. 6000 emplois perdus cet été sur le littoral. »

Donc au nom de l’activité économique, il est urgent de bafouer les lois. Et tant pis pour ceux qui n’auront pas les 15 ou 20€ journaliers pour se payer un transat. Attention M. le donneur de leçon. Car si j’adhère à votre raisonnement, en réduisant le coup des salaires trop élevés dans ce pays qui semble vous donner l’envie de fuir ailleurs : [je cite]

« Ça donne bougrement envie de partir ailleurs…ou de filer un grand coup de balai dans toutes ces règles à la con ».

Voilà enfin le motif réel de ce tapage. Le pauvre roi d’Arabie Saoudite qui, actuellement en vacances à Vallauris-Golfe Juan, (Vous aurez noté le trait d’humour !) n’aura servi que de prétexte au présentateur, pour déverser sa colère contre ces empêcheurs de gagner toujours plus en rond.

Mais après tout Il n’en est pas à son galop d’essai.

  • (*) Le 11 juillet 2015, dernière publication étrange en date, le présentateur a posté une publication de la radio Rire et chansons qui date du 8 novembre 2011. La photo montre une pièce de monnaie avec un dessin (très) particulier : un homme en train de sodomiser une femme. L’homme est censé représenter le gouvernement et la femme, le peuple.
  • (*)Le 18 juin 2015, Jean-Pierre Pernaut a partagé un lien on ne peut plus clair. Le titre du post s’intitule «La France rurale est plus pauvre que les banlieues mais on n’y brûle pas de voiture». Sur le site, le rédacteur intègre une séquence de 3 minutes d’une émission de C dans l’air sur France 5 où un criminologue explique que les zones françaises les plus pauvres se trouvent en zone lieu rural. Le site affirme ainsi qu’«expliquer la délinquance des personnes, d’origine
    immigrée, par la pauvreté est donc bien un mensonge et une manipulation». Lien qui renvoie à un article de “media-presse.info” un site connu pour appartenir à la complosphère. Contacté par Les Inrocks (***), Rudy Reichstadt, qui dirige l’Observatoire du conspirationnisme (Conspiracy Watch), confirme : “C’est un site qui appartient effectivement à la complosphère. Il est lié aux catholiques intégristes, proche de Civitas”. Il est actuellement classé 1652e au classement d’Alexa des sites les plus fréquentés de France, ce qui en fait un des sites politiques les plus lus. Jean-Pierre Pernaut n’avait-il pas conscience de l’identité douteuse de cette source ? Ou l’a-t-il sciemment relayée ? “Peut-être qu’il ne connaissait pas, pourtant il est journaliste. Il passe pour quelqu’un de sérieux pour beaucoup de gens, et a donc une certaine responsabilité” déplore Rudy Reichstadt.
  • Le 13 juin 2015, le journaliste a relayé cette fois une publication d’une internaute visiblement sensible aux retraités précaires. La photo montre une dame âgée en train de fouiller dans une grande poubelle. Et le commentaire, très simpliste et noté en rouge, donne le ton : «Et on trouve ça normal… C’est honteux. Pendant que nos retraités font les poubelles, les immigrés eux, touchent une retraite à taux plein sans jamais avoir cotisé. Honte à la France». Comme le rapporte BuzzFeed News, le cliché, publié initialement sur le site islamophobe Riposte Laïque en octobre 2014, servait à dénoncer les repas offerts aux migrants de Calais. Ce montage a également servi d’argument à des candidats frontistes, dont Maryse Lacombe, lors des élections départementales en février 2015 sur les réseaux sociaux.

Et bien d’autre chose encore. La page de Jean-Pierre Pernaut recèle de publications pour le moins tranchées, des articles écrits par des blogs complotistes tels que Medias-Presse-Info ou franchement anti-Islam comme Riposte Laïque… (**)

À noter que depuis son coup de gueule, il est également devenu «ami» sur le réseau social avec la comédienne Véronique Genest, que l’on connaît pour ses dérapages médiatiques, à l’instar d’une Nadine Morano. Mais Jean Pierre Pernaut des références. N’avait-il pas copié le fameux « casse-toi ! Pauv’con ! » lors d’une insulte lancée par le présentateur à un internaute sur Twitter. En janvier dernier, peu après les attentats de Charlie Hebdo, un téléspectateur s’étonnait ironiquement que le journaliste n’ait pas fait son «traditionnel reportage sur les soldes». «Vas te faire foutre», avait alors écrit le présentateur.

Pour autant, impossible de mettre la main sur le message originel, dont la star du JT de TF1 a confirmé à FranceTV Info qu’il était bien l’auteur. Le compte semble avoir été suspendu, ce que confirme également le présentateur à nos confrères : « Je ne comprends pas, je n’arrive plus à me connecter. » L’effet de nombreux signalements de la part d’internautes ?

Pour être totalement objectif !!! Mais si je vous assure ! Reconnaissons au moins une qualité à ce monsieur. La constance. Voilà 3 décennies qu’il diffuse ses idées grâce au media qu’il représente sans varier d’un pouce. Ou bien serait ce de la fidélité de circonstance ? Un calcul ? Non ! Je ne veux pas croire qu’un homme qui n’a pas hésiter durant sa carrière à utiliser les tabloïds avec son épouse, puisse en plus avoir la moindre arrière-pensée mercantile.

Mais ça c’est une autre histoire.

(*) http://tvmag.lefigaro.fr/le-scan-tele/polemiques/2015/07/30/28003-20150730ARTFIG00165-banlieues-immigres-grece-les-surprenantes-publications-de-jean-pierre-Pernaut -sur-facebook.php

(**) http://www.buzzfeed.com/davidperrotin/letonnante-page-facebook-de-jean-pierre-pernaut

(***) http://www.lesinrocks.com/2015/07/30/actualite/sur-facebook-jean-pierre-pernaut-relaye-un-site-dextreme-droite-11764389/